Retour au format normal


Installation du driver Eagle sur Mandrake 9.0
PAR OLIVIER BOROWSKI [OLIVIER.BOROWSKI@FREE.FR]

1er février 2003

par Tux

Ce document décrit l'installation du driver Eagle sur une machine équipée de Linux Mandrake 9.0. Ce driver peut gérer entre autres les modems Sagem F@st 800 utilisés par Free ADSL.

Licence

Ce document est licencié selon les termes de la GNU Free Document License
Copyright © 2003 Olivier Borowski.

Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation License, Version 1.2 or any later version published by the Free Software Foundation ; with no Invariant Sections, no Front-Cover Texts, and no Back-Cover Texts.

Introduction

Cette notice a été créer pour être compréhensible aux débutants. Elle inclue l' installation de Mandrake 9.0 pour ne pas que les drivers eagle interfèrent avec d' autres drivers (si vous avez essayé les drivers fournis pas Sagem par exemple). Je conseillerais donc aux débutants (qui connaissent les bases tout de même!) de suivre cette installation. Les autres pourront s' inspirer de ce document mais aussi de la méthode d' installation sur une Debian (méthode très proche!)

Les détails de l' installation (partitionnement du disque...) ne sont évidemment pas abordés puisqu' il s' agit simplement de vous indiquer la marche à suivre pour faire fonctionner votre modem Sagem F@st 800.

Les personnes qui ont ppp0 affiché dans ifconfig mais dont le ping ne répond pas peuvent aller directement ici.

Pré requis

Munissez vous de votre identifiant de connexion et du mot de passe (de préférence sur papier), il sera en effet demandé pendant l' installation.
Enfin, il vous faut les sources du driver de Christian Casteyde, disponibles ICI.
Pour ceux qui vont réinstaller Mandrake, il vaut mieux disposer des 3 CDs étant donné que les sources du noyau sont sur le CD 3. Bien entendu, n' oubliez pas de faire des sauvegardes de vos fichiers importants sur une autre partition ou un autre disque dur.

Environnements gérés

Ces instructions sont destinées à la Mandrake 9.0. Il se peut qu' elles soient applicable à la Mandrake 8.2 après quelques modifications mineures. La Mandrake 9.1 intégrera certainement le support du Sagem F@st 800 en natif car il apparaît dans l' outil drakconnect de la beta 2 de cette distribution. Les outils Mandrake sont en général assez efficaces (avis personnel) tant que l' on utilise du matériel assez commun. Le modem F@st800 n' ayant pas éteacute; prévu lors de la sortie de la Mdk9.0, je vous déconseille vivement d' utiliser les outils Mandrake pour configurer votre réseau (même pour votre carte réseau). Par ailleurs, ils sont relativement buggés et ont tendance à confondre votre réseau local et votre réseau distant, notamment en ce qui concerne la configuration de shorewall.

Matériel testé

La démarche a été réalisée sur deux machines:
- PC_1 (matériel ancien)
  Celeron 500 - CM Asus P2B (Chipset Intel 440BX - USB1)
- PC_2 (matériel récent):
  Athlon 1800+ - CM Asus A7N8X Deluxe (Chipset NForce2 - USB2)

Pour ne pas entraîner de confusion lors de l' installation, je vous conseille de débrancher tout matériel USB (y compris le F@st800) de votre ordinateur. Laissez branché par contre le modem à votre prise téléphonique. Je précise encore qu' il faut un filtre sur tous les téléphones de la maison. Les pilote Linux sont plus sensibles à la qualité de l' installation téléphonique, il est donc possible que vous rencontriez plus de problèmes que sous Windows pour initialiser la connexion.

Nouvelle installation de Mandrake 9.0:

- installation


- installer la Mandrake 9.0 en "mode expert". Cela permet de mieux contrôler l' install puisqu 'elle pose plus de questions (pas franchement difficiles!).

- sur l' écran"Sélection des groupes de paquetages", sélectionner les options que vous souhaitez. Pour l' essai, nous allons juste choisir "Station de travail KDE" histoire que les débutants ne soient pas trop déroutés. Décochez "Sélection individuelle des paquetages". Il vaut mieux en effet mettre à jour les paquetages après avoir installé le système.

- lorsque la copie des fichiers est terminée, l' assistant de configuration du réseau apparaît.Cliquez simplement sur "annuler" !

- ensuite vient l' écran de sélection des services au démarrage: vous pouvez sans problème désactiver entre autres "network", "portmap", " xinetd","netfs". Laissez par contre activé devfsd (utile).

- fin de l' installation, redémarrage de la machine...

- premier redémarrage


- sur le PC_1, lors du démarrage du système, la ligne "Loading usb-uhci [OK]" apparaît.
Mdk vous logue par défaut en utilisateur, je vous conseille pendant la configuration de vous déconnecter puis de vous reconnecter exceptionnellement en root.

Dans un terminal, la commande "lsmod" affiche entre autres:
[root@localhost root]# lsmod
...
usb-uhci   21676  0  (unused)
usbcore    58304  1  [usb-uhci]
...
Le module uhci correspond à de l'USB1; c' est d' ailleurs pour cela que Mdk9 l'a reconnu tout de suite.
Avant de connecter le modem, lancer l' utilitaire"usbview" (déjà installé si vous avez suivi les consignes). Celui-ci affiche "USB UHCI ROOT HUB" seul, puisque aucun périphérique USB n' est pour l' instant connecté.

- sur le PC_2, Mandrake 9.0 ne charge pas le module USB. Il faudra ajouter dans le fichier /etc/modules les lignes:
# module USB1
usb-ohci
# module USB2
ehci-hcd
Le modem ADSL va utiliser le module usb-ohci sur le PC2. Il faut encore ajouter dans /etc/fstab :
usbdevfs /proc/bus/usb usbdevfs defaults 0 0
Redémarrer maintenant la machine. Reconnectez vous en root et relancez usbview.
Le PC_2 affiche dans usbview:
PCI device 10de:0068 (nVidia Corporation)
USB OHCI Root Hub
USB OHCI Root Hub

Laissez usbview tourner et branchez le modem F@st800 sur un des connecteurs USB. Il apparaît immédiatement dans une sous-catégorie de "USB UHCI ROOT HUB"(PC_1) ou "USB OHCI ROOT HUB"(PC2) en tant que "Unknown device". Sur le modem, vous remarquerez que seule la del "ADSL" est allumée, ce qui est tout à fait normal.
rq: comme nous avons sauté la config du réseau, "ifconfig" n' affiche aucune interface.

Avant de passer à l' installation du driver Eagle, nous allons compléter l' installation de Mandrake en ajoutant le nécessaire pour le compiler.
Lancez "rpmdrake". Cherchez et installez "kernel-source-2.4.19-16mdk" ainsi que ses dépendances. Vous allez ainsi ajouter 168Mo de paquetages complémentaires.
- Les modules ont en effet besoin de la source du kernel pour être compilés.
- rq 1: il est inutile de recompiler le kernel pour compiler un module !
- rq 2: si vous tentez de le recompiler en utilisant les sources fournies par MandrakeSoft, l'installation se fera dans /lib/modules/2.4.19-custom ce qui peut prêter à confusion.

- compilation du driver Eagle


Si vous avez suivi les consignes, vous disposez désormais entre autres de gcc 3.2, pppd et les sources du noyau dans /usr/src/linux-2.4.19-16mdk (le lien /usr/src/linux doit pointer sur ce répertoire).

Nous allons donc procéder à l' installation du driver eagle.
cp eagle-1.0.2-cc3.tar.gz /usr/local/src
cd /usr/local/src
tar xfz eagle-1.0.2-cc3.tar.gz
cd eagle-1.0.2-cc3
make clean
make
make install


Identifiant: 0102030405@freeadsl
Passe: fdkjhkjhfjg

Pour que tout fonctionne maintenant, le plus simple est de redémarrer la machine. Pendant le reboot, vous pourrez voir la del PWR s' allumer, suivie de la del ADSL qui va clignoter puis rester allumée après quelques secondes.
On se reconnecte en tant que root puis on va vérifier avec "lsmod":
[root@localhost root]# lsmod
...
adiusbadsl  34912  0
usbcore     58304  [acm adiusbadsl usb-uhci]
...
Le module du modem a donc correctement été chargé.

Pour l' instant, ifconfig n' affiche toujours rien car la connexion n' est pas encore lancée. Cela se fait grâce à la commence"startadsl". Après quelques secondes, lancez " ifconfig" qui va afficher les interfaces eth1 (ou eth0 si vous n'avez pas de carte réseau) et ppp0.
[root@localhost root]startadsl ; sleep 5 ; ifconfig
eth1   Lien encap:Ethernet HWaddr 00:60:4C:0D:1D:FB
       inet adr:192.168.60.30 Bcast:192.168.60.255 Masque:255.255.255.0
       UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1
       RX packets:1558 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
       TX packets:1398 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
       collisions:0 lg file transmission:100
       RX bytes:412574 (402.9 Kb) TX bytes:229703 (224.3 Kb)

ppp0    Lien encap:Protocole Point-à-Point
       inet adr:81.56.145.22 P-t-P:192.168.254.254 Masque:255.255.255.255
       UP POINTOPOINT RUNNING NOARP MULTICAST MTU:1492 Metric:1
       RX packets:1398 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
       TX packets:1221 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
       collisions:0 lg file transmission:3
       RX bytes:380117 (371.2 Kb) TX bytes:196758 (192.1 Kb)
Maintenant, nous allons lancer le test final, qui est d' ailleurs celui qui a le plus de chance d' échec :
Toujours dans la console, tapez "ping www.free.fr"
[root@localhost root]ping www.free.fr
PING www.free.fr (213.228.0.42) from x.x.x.x : 56(84) bytes of data.
64 bytes from www1.free.fr (213.228.0.42): icmp_seq=1 ttl=253 time=59.1ms

Suivant votre cas :

- une série de lignes "64 bytes from ... time=XXms" arrivent

La connexion marche! (vous pouvez stopper ping avec [Ctrl]c)
Vous pouvez vous déconnecter du root et vous reconnecter en utilisateur simple.
Les commandes de connexion(startadsl) & déconnexion(stopadsl) demandent le privilège de root.
Vous pourrez au choix lancer la connexion à partir du compte Utilisateur en utilisant la commande "su" dans une console ou sinon utiliser Eagleinit pour lancer la connexion automatiquement au démarrage.

- le ping bloque à la 2e ligne et il ne se passe rien

Il sagit probablement d' un problème de LNS (cf la FAQ du driver). Pour obtenir un nouveau LNS:

- interrompez la connexion (stopadsl) ;
- connectez-vous à la mire France Télécom (startmire) ;
- interrompez à nouveau la connexion ;
- connectez-vous à Free (startadsl).

Concrètement, stoppez ping avec [Ctrl]c si ce n'est pas déjà fait. Vous pouvez tenter de lancer plusieurs fois de suite la ligne:
[root@localhost root]stopadsl;sleep 1;startmire;sleep 5;stopadsl;startadsl;sleep 5;route
Table de routage IP du noyau
    si la ligne ci-dessus se bloque plusieurs secondes, faites [Ctrl]c
[root@localhost root]stopadsl;sleep 1;startmire;sleep 5;stopadsl;startadsl;sleep 5;route
Table de routage IP du noyau
    [Ctrl]c
[root@localhost root]stopadsl;sleep 1;startmire;sleep 5;stopadsl;startadsl;sleep 5;route
Table de routage IP du noyau
Destination      Passerelle       Genmask       Indic Metric Ref    Use Iface
192.168.254.254  *                255.255.255.0 UH    0      0      0   ppp0
192.168.60.0     *                255.255.255.0 U     0      0      0   eth1
default          192.168.254.254  0.0.0.0       UG    0      0      0   ppp0
    Si le texte ci-dessus est apparu sans délai, la connexion marche probablement!
[root@localhost root]ping www.free.fr
PING www.free.fr (213.228.0.42) from x.x.x.x : 56(84) bytes of data.
64 bytes from www1.free.fr (213.228.0.42): icmp_seq=1 ttl=253 time=59.1ms
    Le ping indique que ça fonctionne!
Il se peut que vous ayez à lancer la la mire plusieurs fois pour initialiser correctement la connexion!


Si après toutes ces manipulations vous rencontrez encore des problèmes, reportez-vous sur le forum.

Tux